Critérium annulé : « Nous ne sommes pas morts ! »

Pour le deuxième été consécutif, la 47e édition du Critérium de Castillon-la-Bataille ne se tiendra pas, une quinzaine de jours après la fête populaire engendrée par le Tour de France, Julian Alaphilippe était venu rouler lors du dernier Critérium de Castillon-la-Bataille, en août 2019. Georges Barrière, le fondateur et patron du Critérium de Castillon-la-Bataille, a dû se résoudre à une deuxième annulation.

Après la venue pimpante du Tour de France en juillet, la grande fête du vélo dans le Libournais aurait pu se prolonger par une nouvelle édition du Critérium de Castillon-la-Bataille. Les affiches, dont l’une d’elles avec Julian Alaphilippe, étaient prêtes.

Faute de financements suffisants mais également pour des raisons sanitaires, le rendez-vous, qui coûte aux alentours de 100 000 euros et devait se tenir ce mardi 3 août, a été annulé pour la deuxième fois consécutive par les organisateurs. Georges Barrière, fondateur et patron de la manifestation, revient sur cette nouvelle déception. Pourquoi le Critérium de Castillon-laBataille sera une nouvelle année absent du programme d’après-Tour ?

Il y a deux raisons : la première financière, la seconde sanitaire. Nous n’avons pas eu de réponse à temps de toutes les collectivités. Il y avait bien le soutien financier et technique de la municipalité de Castillon mais l’absence de réponse des autres partenaires habituels ne pouvait nous permettre d’organiser cet événement. Il était trop tard pour démarcher des leaders puisqu’on a l’habitude de présenter un plateau conséquent, qui a forcément un coût. Par ailleurs, des enseignes ou des commerces locaux, qui d’ordinaire nous accompagnent, vivent un contexte économique compliqué. Ils nous faisaient aussi défaut pour pouvoir afficher le budget nécessaire. Et l’épidémie n’a pas dû faciliter les choses… On a bien vu à la télévision que le Tour de France s’est déroulé dans une sorte de bulle. On pouvait voir le cadre mais pas les à-côtés. C’était vissé. Le public n’avait pas ce qu’il recherche chez nous, tout particulièrement le contact avec les coureurs : la possibilité de faire des selfies, de demander des autographes, de dire quelques mots aux stars du vélo. Cela n’aurait pas été possible d’avoir cette organisation sur cette édition. Du coup, cela nous console un petit peu…

Aviez-vous pu imaginer voire constituer votre plateau avant de devoir annuler ? J’ai eu des contacts, des approches mais nous n’avons pas pu donner suite. J’ai notamment discuté au téléphone avec Julian Alaphilippe. Notre volonté était également de faire venir, comme souvent, le Maillot jaune (le vainqueur du Tour Tadej Pogačar, NDLR) et nous aurions certainement pu l’avoir, après sa présence à Aix-en-Provence (le Slovène était au départ de la Ronde d’Aix ce dimanche, NDLR).

Quelques organisations résistent et perdurent. Ce sont généralement des villes importantes comme Aix-en-Provence, Dijon ou Dole, dans le Jura. Nous à Castillon, un grand village, le petit du bout, les difficultés sont plus importantes que chez eux. Malgré tout, nous étions parvenus à rivaliser et à afficher le même impact sportif et médiatique. Que faudrait-il pour que le critérium de Castillon-la-Bataille perdure ? Un meilleur accompagnement des collectivités ? Oui, c’est évident. D’autre part, il faudrait une plus grande volonté locale. Il n’y a plus de grande culture vélo sur le territoire. On a pourtant vu l’engouement engendré cet été par le retour du Tour de France. Notre rendez-vous est différent dans le sens où il permet aux spectateurs de côtoyer les champions, de s’en approcher. Cela crée des vocations, donne l’envie aux plus gamins de s’acheter un vélo, de prendre une licence, de devenir des coureurs. Ce seront ensuite des candidats possibles à la victoire sur le Tour de France. Le Critérium, c’est un peu une pépinière.

Étiez-vous présent sur le Tour de France entre Libourne et Saint-Emilion ? J’étais à Saint-Emilion et j’ai été agréablement surpris que cela morde autant chez nous alors que, comme je le disais, la culture vélo semble marquer le pas. Il y a un effet Tour de France, c’est indéniable. Il y a la caravane, les gadgets que les gens viennent chercher au bord des routes, une belle ambiance. Je suis très heureux que le Tour soit revenu sur notre territoire mais il ne sera pas là tous les ans. Alors que notre petit Tour de France, l’était. Mais nous ne sommes pas morts !

Vous restez donc optimiste pour un retour ces prochaines années ? Je crois au fait de l’absence. J’espère que celle-ci va accoucher d’un manque. Nous restons de toute façon prioritaires pour conserver une date début août au calendrier 2022. L’inscription doit justement se faire ce mois-ci. Nous allons voir dans les prochains jours si nous nous inscrivons. Tout dépendra des conditions, de savoir si les contraintes ne sont pas trop importantes. Mais a priori, oui, nous serons de nouveau candidats.

Sud Ouest du 02 août 2021

Jean-Charles Galiacy jc.galiacy@sudouest.fr

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Communiqué de Georges Barrière

Pour des raisons budgétaires et sanitaires, la 47ème édition du Critérium Cycliste de Castillon la Bataille est annulée.
N’ayant pas obtenu de la part des collectivités de réponse à mes demandes, ni de grandes enseignes, et malgré les efforts de la Municipalité, nous n’avons pas eu les encouragements dont nous avions besoin.

Georges BARRIÈRE

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le Critérium 2021 annulé !

Comme en 2020 pour
cause de pandémie, la 47e édition du
Critérium de Castillon-la-Bataille n’aura
pas lieu le 3 août prochain, comme
initialement prévu. Cette fois, c’est
avant-tout pour des raisons financières
que Georges Barrière, le patron de l’un
des plus prestigieux critériums d’après
Tour, a dû renoncer. « Je n’ai pas eu les
réponses que j’attendais à temps. Nous
travaillons toujours pour avoir un
plateau de qualité. Cette année, nous
n’aurions pas pu. »

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

RENDEZ-VOUS…

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Coronavirus en Gironde : le critérium de Castillon reporté à l’été 2021

 – 

 

L’organisateur de l’épreuve – qui se tient traditionnellement en août – vient de prendre sa décision, en raison des incertitudes liées au déconfinement et d’un calendrier sportif totalement chamboulé. Interview.

 

France Bleu Gironde: Pourquoi avez-vous décidé de reporter le critérium à l’année prochaine?

Georges Barrière : Et bien pour 3 raisons… La première est sanitaire. Le déconfinement va être progressif, mais beaucoup de gens à juste titre vont craindre une 2ème vague de l’épidémie cet été et ne se déplaceront pas. Ensuite, pour des raisons financières, nos partenaires seront cette année très probablement moins généreux, car eux même soumis à des difficultés. La troisième raison, sans doute la plus importante, est d’ordre sportif. La ligue et l’Union Cycliste Internationale nous annoncent une reprise des compétitions à partir du 14 juillet, et un tour de France en septembre. Comme nous nous revendiquons depuis toujours comme le critérium d’après tour, cela nous repousse au mois d’octobre. Et je pense que l’ambiance n’y sera pas. En plus, à cette période en Gironde, nous avons les vendanges, ce qui nous posera aussi des problèmes.

France Bleu Gironde : Cette décision a-t-elle été difficile à prendre?

Georges Barrière : Oui évidemment, cela devait être la 43ème édition cette année, alors bien sûr, c’est dur… Mais tous les organisateurs d’événements ont le même problème que nous cette année.

France Bleu Gironde : Est-ce une bonne idée d’organiser le Tour de France en septembre selon vous?

Georges Barrière : Disons que c’est un moindre mal. C’est sûr qu’en septembre, les gens seront au travail, la rentrée scolaire aura eu lieu, l’ambiance ne sera pas du tout la même… Mais je suis un défenseur du cyclisme et je pense que c’est toujours mieux que d’avoir une année sans épreuves!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Meilleurs vœux 2020

Toute l’équipe du Critérium de Castillon la Bataille vous présente ses meilleurs vœux pour l’année 2020 !

CYCLISTE-MONTAGE

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Château Franc Grâce Dieu cuvée Raymond Poulidor

Cuvée anniversaire Raymond Poulidor, disponible Château Franc Grâce Dieu ST EMILION ou barriere@hotmail.fr

cuvée Poupou
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Poupou, notre ami…

Raymond Poulidor nous a quittés….. Il était le fidèle invité du critérium depuis de nombreuses années

Notre ami Poupou participait à cette journée avec un réel enthousiasme, très heureux d’être dans le milieu qui lui apportait tant de joies….

Toujours présent auprès des jeunes des écoles de cyclisme le matin du critérium, à la randonnée cyclo-touriste de St Magne de Castillon, puis le repas des partenaires au Château de Pitray, il donnait ensuite le départ de la course et, en attendant l’arrivée, pimentée par ses commentaires avisés, il faisait une partie de belote avec ses anciens coéquipiers.

En 2016, année de ses 80 ans, le Château Franc Grâce Dieu à St-Emilion fit une cuvée prestige en son honneur. Il reste quelques bouteilles à la disposition de ses admirateurs.

Un hommage lui sera rendu au critérium de Castillon la Bataille le mardi 4 Août 2020.

Quelques photos souvenirs…

POUPOU (3)

POUPOU (6) POUPOU (4)

POUPOU (5) POUPOU (1)

HOMMAGE-POULIDOR-01

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Diaporama du critérium 2019

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le podium 2019

(clic sur image pour agrandir)

1° – Romain BARDET

2° – Warren BARGUIL

3° – Elie GESBERT

Meilleur amateur : Rudy FIEFVEZ

Meilleur grimpeur : Alexis VUILLERMOZ

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire